William Eggleston ne fait pas de coloriage

 

cliquez pour lire l'article !

 

Exposition William Eggleston : from black and white to color à la Fondation HCB jusqu’au 21 décembre 2014

Enfin, de la couleur !! Après Emmet Gowin, HCB, Mapplethorpe et compagnie, la fondation Henri Cartier Bresson régale nos pupilles avec des touches saturées, profondes et exaltantes, en somme la palette Egglestonienne qui a fait la notoriété de son créateur. William Eggleston, grand admirateur de Monsieur Cartier Bresson – qui considérait tout de même la photographie couleur comme du vulgaire coloriage, est l’aventurier qui a souhaité mettre la couleur au goût du jour à une époque (tournant des années 60) où cette dernière n’était pas franchement plebiscitée – voire tout à fait dédaignée. Ce photographe d’aujourd’hui 75 ans utilisa une technique réservée au tirage commercial, le dye transfer, pour faire ses tirages couleurs si reconnaissables pendant des années. En plus de la couleur, Eggleston est un pionnier d’un type de photographie que nous connaissons bien aujourd’hui : la photographie du banal. Comme pour l’arte povera, le photographe part de l’infime et de l’insignifiant pour le transformer en oeuvre ; il voit la beauté partout et nous la voyons avec lui. Les objets sont pour lui “naturellement pleins de la présence de l’homme”, et sont les stars de nombreuses photographies où ils sont mis en lumières tels des Marylin Monroe ou des Elizabeth Taylor. Un rayon de soleil, une ambiance colorée inhabituelle, un cadrage différent… William Eggleston est un photographe du détail qui rend le banal extraordinaire. Les objets nous parlent autant que des hommes, des femmes ou des enfants. Les portraits d’ailleurs sont également extraordinaires et constituent, comme le dit l’artiste lui même, les “éléments du roman” qu’il est “en train de composer”.

L’exposition est rondement menée, comme d’habitude à la Fondation Henri Cartier-Bresson. Les textes sont justes et syntéthiques, de même que la collection et la scénographie. Un petit bijou en somme, à découvrir jusqu’au 21 décembre au prix de 4 euros pour les moins de 26 ans. N’hésitez pas !

.

r_p_eggleston_cassidy yellow tv

EGGLESTON William, Summer, Mississipi, Cassidy           EGGLESTON William, Untitled (yellow tv),

Bayon in background, ca. 1970                                                        ca. 1970-1973

 

En couverture : EGGLESTON William, From Los Alamos, folio 5 (Woman’s hairdo in a diner), Memphis, ca. 1965-1968.