Les couturiers de ces dames

Annees50_Galliera-6930

Exposition La mode en France, 1947-1957 au Palais Galliera jusqu’au 2 novembre 2014


Le palais Galliera expose en ce moment les plus belles pièces représentatives de la mode en France entre 1947, date à laquelle Christian Dior lance la première collection de sa maison de couture, et 1957. Tout est là pour comprendre -vestimentairement du moins, la femme des années 50 : taille marquée, bas de robe à 20 cm du sol (plus constituerait une faute de goût), silhouette remodelée… Dior, Givenchy, Balmain et tant d’autres subliment la femme pour en faire un modèle de classe. C’est également une ode à l’accessoire : toques en plumes de faisans, gants, chapeaux, bijoux de tête, minaudières, escarpins à strass… et, plus que jamais, la preuve irréfutable que la mode n’est après tout qu’un éternel recommencement. En plus des dizaines et dizaines de créations tout aussi sublimes les unes que les autres, le musée nous régale également de croquis de créateurs comme Dior et Balenciaga (le petit chéri des commissaires d’expo qui le qualifient ni plus ni moins de “maître”), de magnifiques illustrations de René Gruau et d’un mur entier de couvertures de magasines ELLE, LE magazine féminin des années 50.

La scénographie de Julie Boidin est, malgré quelques hics (des cartels étrangement placés et un parcours légèrement déroutant), très agréable. Les pièces sont exposées de manière à pouvoir être auscultées sous toutes les coutures, et la mise en lumière subtile renforce cette jolie sensation d’intimité. Le lieu en lui même est également magnifique et l’exposition s’y inscrit parfaitement. Les textes sont eux très bien écrits, imagés et parfois à un fil du poétique, un vrai bonheur à lire ! En parallèle de l’exposition, le cinéma Le Grand Action (Paris Ve) passe en ce moment et jusqu’au 31 octobre, tous les vendredis à 20h, des films emblématiques des années 50 et surtout du regard porté à cette époque sur ce qui est considéré comme “l’âge d’or de la haute couture française”. Ce vendredi 12 septembre par exemple le cinéma diffusera Le couturier de ces dames de Jean Boyer (1956), et le 19 septembre La femme modèle de Vincente Minnelli (1957).

Une exposition donc très complète, à éviter peut-être si vous n’êtes pas franchement chiffon. Pour les autres, n’hésitez plus !

Dior-1947-Bonbon    galliera_1950_elle

DIOR Christian, robe bonbon, 1947