FRIENDS

Les héros de Friends (et de ma vie), 1994-2004

 

Commençons donc cette série aventure avec un pilier de la télé, FRIENDS. La genèse pour moi de ce qui est devenu assez rapidement une obsession, là ou tout à commencé, le début de la fin de ma vie sociale. C’est parti.

Friends est un sitcom phare des années 90, avec des coiffures et des tenues qui piquent les yeux le tout embelli par une image un peu jaunie – sans laquelle on pourrait la replacer dans un contexte actuel, merci la mode. Elle est injustement rejetée par une partie de la planète à cause des “rires enregistrés”, et ces gens là sont passés à côté d’une bonne dose de vrais rires en direct pour quelque chose qui se laisse facilement oublier. D’autant plus qu’un sitcom est en grande partie filmé dans un théâtre face à une audience, donc si les rires sont sûrement encouragés, ils restent en majorité réel.

La série comique de dix saisons, créée par Marta Kauffman et David Crane, raconte la vie de six amis, Monica (Courtney Cox), Rachel (Jennifer Aniston), Phoebe (Lisa Kudrow), Ross (David Schwimmer), Chandler (Matthew Perry) et Joey (Matt LeBlanc), et leurs péripéties bien trop familières de jeunes adultes dans Manhattan, New York. Amitié, amour, travail, colocation, tout y passe pour faire des épisodes de Friends des références dans la vie de tous les jours (vérifiable chez toute personne m’ayant déjà croisée, ainsi que sur mon profil Tinder).
how you doin'?

On y croise également quelques invités surprise, comme Robin Williams, Isabella Rossellini, Chris Isaac, Brad Pitt et Bruce Willis.

Friends est pour moi LA série. La série que je regarde quand je suis triste, quand je suis fatiguée, quand je m’ennuie, quand je suis de bonne humeur, quand ça fait longtemps que je n’ai pas regardé, ou quand un évènement de la journée m’a fait penser à un épisode particulier. Parfois je ferme les yeux et je choisis un épisode au hasard, et quand je vois lequel j’ai choisis j’éclate de rire car je le connais par coeur et c’est un de mes préférés. Parce qu’en fait, ils sont tous mes préférés. Friends est une des rares séries qui en dix saisons n’a jamais faibli en qualité. Les saisons sont différentes, mais les personnages ne changent pas – contrairement à d’autres séries, comme How I Met Your Mother et The Big Bang Theory, qui lissent progressivement les personnalités autrefois magiques de leurs personnages.

Jusqu’à l’épisode final de Friends, Monica est une cuisinière hors pair ultra compétitive avec une obsession à la limite de la névrose pour la propreté.
Monica

Jusqu’à l’épisode final de Friends, Ross est un paléontologue passionné et incompris un peu relou, en recherche constante de fossiles et du grand amour.

lexvJuJ

Jusqu’à l’épisode final de Friends, Chandler use de l’humour comme mécanisme de défense face à sa maladresse légendaire, danse mieux que Beyoncé et donne de très mauvais conseils. 
Chandler

Jusqu’à l’épisode final de Friends, Joey est un sacrément mauvais acteur avec une case en moins mais un coeur en or qui cultive une passion égale pour les femmes et la nourriture.

Joey

Jusqu’à l’épisode final de Friends, Rachel est une passionnée de shopping un tantinet superficielle et franchement pas très maline qui a du mal à gérer ses cartes bleues et ses relations amoureuses.

Rachel

Et enfin, jusqu’à l’épisode final de Friends, Phoebe est une musicienne/masseuse un peu (très) loufoque qui vit sa vie comme bon lui semble, évitant autant que possible la viande, les manteaux en fourrure et les sapins de Noël (tragiquement sacrifiés).

Phoebe

 

Il y a tant à dire de plus sur Friends, mais les vrais savent et les autres n’ont plus qu’à y jeter un oeil !

En espérant en avoir convaincu un ou deux, je vous retrouve plus tard cette semaine avec Stranger Things.